Ex en vue: attention danger!

Dans un couple aujourd’hui, chacun a eu un passé sentimental. Mais toutes et chacunes ne le vivent pas de la même manière! Il y a celles qui quittent sans jamais se retourner, et il y a celles qui quittent en restant “scotchées”. Et vous, vous en faites quoi de vos ex?

Dans la catégorie qui ne revoit pas ses ex, l’hypothèse même est vécue comme une insulte. Chez eux, tirer un trait sur le passé fait en quelque sorte partie de la dot. Une fois marié, terminé. Non seulement, ils promettent fidélité dans le futur mais dès qu’ils passent la bague au doigt, ils garantiraient presque la chasteté sur le passé! Et pourquoi ça? Par respect! Rien d’étonnant pour Michel Lobrot, sexologue (et auteur de Ecoute du désir, Ed. Retz).

Selon lui, nous avons transformé la passion amoureuse en religion, avec sa grandeur morale, sa fidélité, son attachement. C’est pourquoi la moitié qui ne regarde pas seulement dans la direction de l’autre moitié est culpabilisée.

Posez-vous quelques questions: de quoi avez-vous peur? Est-ce le fruit d’expériences multiples? Si oui, pourquoi vouloir s’amputer en reniant une partie de soi et de l’autre? En zappant volontairement les ex, est-ce que vous ne mettez pas des scellées sur votre couple actuel? (auquel cas, la désérotisation n’est pas loin!). Votre refus d’envisager que votre conjoint puisse passer une soirée avec une ex ne signe t-il pas votre manque de confiance en… vous?

 

MAIS L’EX EST-IL VRAIMENT UN EX?

L’amnésie totale est-elle possible? La vraie question n’est-elle pas là? Le corps de l’ex est un monde qui a laissé des traces dans la mémoire sensorielle. Fusion, Possession, Topographie (Paul-Henry, votre ex imparfait, a forcément un grain de beauté en haut de la cuisse gauche ou de l’aine droite et Jean-Robert, votre impératif présent, sait que vous le savez… ça le torture!)

Gare au syndrome de la madeleine proustienne: une fois habité par l’objet de notre amour, c’est pour la vie. L’eau a beau couler, les mariages passer ou trépasser, les Pampers s’accumuler, le souvenir de vos anciennes amours (les vraies) roupille mais reste intact. Il suffit qu’il repasse par là au moment où vous vous ennuyez ferme avec Jean-Robert et paf! Tout vous revient, l’odeur, le goût et le moelleux de la madeleine… et pas toujours les miettes!

 

HISTOIRE DE JALOUSIE

L’attachement étant une composante particulière de l’amour s, contrairement à 97% des mammifères et de quelques primates. Cela humain, nous formons des couplefait donc un peu plus de deux millions d’années que nous sommes jaloux! Mais nous le sommes de plus en plus!

Dans Fortune et infortunes de la femme mariée, François de Singly nous rappelle qu’il y a peu de temps (fin XIXème), le bourgeois était très à la mode quand il pouvait se vanter d’entretenir épouse et maîtresse. Le mariage était là pour maintenir la lignée et la maîtresse pour garantir la satisfaction sexuelle. Aujourd’hui, le conjoint doit être tout (et de manière authentique, svp!)… C’est pourquoi le territoire sexuel n’est pas séparable du reste de la vie (affective, familiale, etc.) du couple. D’où l’augmentation de la jalousie.

D’après Freud, il y a trois formes de jalousie. Une normale (quand vous découvrez que Jean-Rob reçoit 10 mails par jour signés “Barbara”); une pathologique (tentée par l’adultère, vous projetez sur votre conjoint vos propres fantasmes d’infidélité!) et une délirante (vous êtes séduite par une rivale potentielle et vous croyez votre homme lui aussi envoûté).

Quelle que soit votre spécialité, dites-vous bien que la jalousie trouve bien souvent sa source dans votre enfance et sent le pathos (la peur de revivre un sentiment d’abandon). Moralité: ne sur-réagissez pas trop ni trop vite!

 

COMMENT COMPOSER AVEC LE PASSÉ AMOUREUX?

Devant la question des ex, nul n’est égal. Tout repose sur les circonstances et sur les racines de notre propre histoire.

FRANÇOIS : “LES EX DE MON AMIE SONT DEVENUS DES AMIS”
“Avec Anne, je n’ai pas eu vraiment le choix. Chez elle, tout garder est un besoin vital. Elle entasse des fringues, des tissus, des objets en pagaille. J’ai vite compris que son passé amoureux allait faire partie de notre présent. Au début, c’était difficile, elle invitait un copain chez nous et le lendemain elle m’apprenait qu’elle avait eu autrefois une histoire avec lui. Je le vivais assez mal, je voyais des ex partout…jusqu’à ce que bouffes après bouffes, ses ex deviennent avant tout des bons amis”.

ELSA : “JE VOIS EN CACHETTE MON EX DEVENU HOMOSEXUEL”
“Sachant mon futur mari très susceptible sur la question, ma seule tentative avait été de lui présenter Denis, un amour d’adolescence devenu ensuite mon meilleur ami et par ailleurs homosexuel, ce qui aurait du tuer dans l’¦uf toute espèce de crainte. Ça s’est en fait très mal passé. Il n’a pas supporté notre intimité et en rentrant, il m’a fait promettre de ne plus le revoir. Donc depuis dix ans, je suis obligée de vivre en cachette une relation tout ce qu’il y a de plus platonique avec mon meilleur ami!”

XAVIER: “JE N’ARRIVAIS PAS À ME DÉTACHER DE MON EX”

“J’ai eu une très mauvaise expérience avec une fille dont je n’arrivais pas à me défaire. Elle m’avait largué mais tenait à me revoir. Moi, je ne demandais que ça, j’accourais comme un petit chien chaque fois qu’elle voulait se faire une sortie. En plus, je l’ai compris plus tard… ces soirs-là, cette peste se fringuait et se pomponnait comme une diva, juste pour le plaisir de me séduire, de me torturer. Ca a duré plusieurs années jusqu’à ce que j’apprenne par une amie commune qu’elle attendait un bébé. C’est bête mais j’ai pensé qu’elle était définitivement perdue pour moi et j’ai eu la force de ne plus la revoir”.

MARIE-HÉLÈNE: “ON IDÉALISE PARFOIS TROP LE PASSÉ”
“Je repense très souvent à mes amours d’adolescence avec un pincement au coeur. Je me dis qu’il est idiot de rayer de la carte des gens avec lesquels on a partagé des moments forts. Mais il y a deux ans, en Bretagne, dans le village de mes parents, j’ai revu un ex petit ami. C’était une épave. En discutant avec lui, tout m’est revenu : je l’avais quitté douze ans avant en voie d’alcoolisation. On doit pas mal idéaliser son passé… enfin ! si je l’avais revu dans une Rolls, je crois que j’aurais ressenti le même décalage entre nos vies !”.

Pin It on Pinterest

Partager